Abélard, de Dillies et Hautière

Abélard, de Dillies et Hautière, tome 1: La danse des petits papiers.

Résumé:

Abélard est un petit poussin, rêveur d’aventure. Il a toujours voulu découvrir le monde, traverser le lac séparant son petit village paisible de la ville en perpétuel mouvement. Un jour, il rencontre un groupe de personnes en vacances, et tombe éperdument amoureux d’une des jeunes femmes. Pour lui prouver son amour, il décide de lui cueillir un bouquet d’étoiles. Ainsi, c’est avec une machine volante, se trouvant en Amérique qu’il compte y parvenir. Un grand voyage s’annonce, truffés de péripéties rocambolesques.

Mon avis:

Abélard représente l’innocence enfantine, et la ville, la cruauté du monde. Il se retrouve  à affronter cet univers sans pitié, accompagné d’un ours nommé Gaston: un gros dur, il ne se laisse pas marcher sur les pieds, et semble cacher un secret plutôt grave. Par le billet de l’humour, l’auteur nous fait part de citations, et de métaphores sur beaucoup de questions existentielles, et de réflexions vraies telles que: « On est tous coupable de quelque chose! Hommes, femmes, tous! ». Existe-t-il quelque chose de plus vrai? { ; ) } Passé l’humour, il reste le scénario parfaitement à la hauteur. Beaucoup d’originalité dans la conception de cette oeuvre et le coup de crayon donne un air attachant  aux personnages. De plus, je trouve la façon d’utiliser des animaux pour l’histoire très bien trouvée et amusante. Une touche d’extravagance m’a particulièrement plue: les petites citations sortant tous les jours de son chapeau. Celles-ci lui indiquent l’humeur du jour,  ou bien tout simplement le réconfortent dans les moments difficiles.

Note:

18/20

Point(s) négatif(s)?

Aucun, juste un avertissement: si vous compter offrir cette bande-dessinée à votre enfant, sachez qu’il comporte de temps à autre des grossièrtés (attention, n’allez pas voir là de la vulgarité, juste quelque fois vous verrez apparaitre le mot « con », ou autre pas de panique). Ce n’est donc qu’une simple petite « prévention » si vous ne souhaitez pas mettre en contact l’enfant avec ce genre de mot. ; )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s